Conseils pour améliorer votre santé et gagner en bien-être

S'occuper de sa peau : l'huile d'onagre

Les soins de la peau sont souvent rattachés à des produits cosmétiques à usage externe. Si ce "prendre soin" de soi est capital, il n'en demeure pas moins qu'un élément d'application auquel il faut ajouter l'alimentation et parfois aussi, un complément alimentaire de choix : l'Huile d'onagre


Connue pour sa capacité à équilibrer les niveaux d'hormones, à traiter les symptômes de la ménopause, elle est régulièrement utilisée comme soin interne pour améliorer la qualité de notre peau et de nos cheveux.

La fleur d'onagre ou Oenothera biennis , aussi prénommée primevère du soir.


L’huile d’onagre est extraite en pressant les graines de cette plante. Cette huile peut être prise par voie internet et externe et on la retrouve sous forme d'huiles, capsules, gélules, crèmes, cataplasmes... Elle est connue pour soulager certains symptômes du SPM (syndrôme pré mentruel) tels que douleurs mammaires, maux de tête, ballonnements, acné, etc. Même si certaines études tendent à contester son efficacité en la matière et est largement utilisée dans l’industrie cosmétique et rentre dans la composition des savons, des shampooings de certaines crèmes ou huiles anti-rides pour la peau. Dans tous les cas, il faut un produit de qualité, choisissez-là Bio.


Quelques effets sur la peau...


Par voie externe :

Cette huile (issue des graines de la fleur d'onagre) est connue pour son action hydratante, restructurante et anti-âge. Nourrissante pour le visage et le corps elle prévient et traite certains problèmes tels que les rides, l'acné, la pigmentation (tâches brunes), les éruptions cutanées, l'inflammation et la peau sèche.

L'huile d'onagre est excellente pour la santé globale de la peau. Cette huile magique se révèle être un excellent hydratant. Non seulement elle rend la peau douce, mais lui fournit également des nutriments essentiels et des acides gras essentiels, il s’agit de l’AGL ou acide gamma linolénique avec une teneur estimée à 9 %, elle contient également de l’acide linolénique à forte dose notamment un taux estimé à 74 %. (les deux appartenant la à famille des oméga 6). Ces acides gras contribuent à donner à la peau une apparence jeune et impeccable. Par ailleurs, elle est source de vitamine E, de phytostérol et d’acides triterpeniques.


Ses propriétés anti-inflammatoires permettent de réduire les gonflements, les petites rougeurs, les démangeaisons et certaines éruptions cutanées.

Mélangée à parts égales avec du beurre de karité, on peut l'appliquer tous les soirs avant d'aller au lit. Vous vous réveillerez avec une belle peau tous les matins.

Si vous avez des problèmes d'acné, appliquez 2 à 3 gouttes de cette huile sur votre visage et vos boutons disparaîtront plus rapidement.


Par voie interne :

Celle proposée au grand public se présente souvent sous forme de capsules de 500 mg, 1 000 mg ou 1 300 mg. On recommande généralement de la prendre 2 ou 3 fois par jour, au moment des repas. La cure préconisée est d'environ 3 à 6 mois avant d'en ressentir quelques bienfaits. Elle vise notamment à améliorer la souplesse de votre peau, traiter les petites affections cutanées telles que la sécheresse ou les zones rugueuses ou encore pour redonner de l'éclat à vos cheveux et vos ongles qu'elle les empêche de se fissurer (l'application sur les ongles peut être aussi externe à raison de 2 gouttes).

Son action peut également intéresser le corps médical, notamment face à certaines pathologies pour lesquelles elle semble représenter un intérêt (des études sont en cours) pour l'ostéoporose, la neuropathie diabétique. En revanche son action est beaucoup plus contestée dans le cas de l'arthrite rhumatoïde, l'asthme, l'eczéma...


Vigilance particulière si vous la prenez par voie interne


Cette huile est généralement sans danger si elle est utilisée à la dose recommandée. Il est donc très important de ne pas dépasser les doses prescrites, de choisir un bon laboratoire (le cas échéant demander conseil au pharmacien) et rester prudent car elle contient de la vitamine E (vitamine liposoluble) qui cumulée à un autre complément alimentaire en contenant peut mener au surdosage. Parmi certains effets secondaires bénins rapportés on note des douleurs d'estomac et des selles molles .


Il peut y avoir des effets secondaires plus graves de cette huile si elle est utilisée ou consommée en excès. Tels qu 'une baisse de la pression sanguine (on sait que l'huile d'onagre fait baisser la pression artérielle), donc attention si vous prenez des médicaments pour la tension artérielle, vous devriez en parler à votre médecin avant d'utiliser cette huile. Prise sur la durée, elle peut aussi être la cause d'hypoglycémie chez les patients diabétiques ou provoquer des allergies (irritation de la peau, éruptions cutanées, nausées, douleurs abdominales et une irritabilité). On sait que l'huile d'onagre peut provoquer des migraines si elle est prise à trop forte dose, en particulier chez les personnes souffrant d'épilepsie. Elle peut aussi provoquer des saignements, car elle est connue pour réduire la coagulation du sang, donc attention si vous devez subir une intervention chirurgicale, cessez d'utiliser cette huile au moins deux semaines avant la date d'intervention prévue. Demandez également conseil à votre médecin si vous êtes enceinte.


Et dans tous les cas, comme pour l'onagre à usage externe, assurez-vous toujours d’acheter 100% d’huile d’onagre de haute qualité, de préférence sous forme pressée à froid.


L’une des meilleures huiles d’onagre bio est disponible chez les producteurs labellisés slow cosmétique. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez connaître ma sélection. Idem si vous souhaitez acheter des gélules.


Il est recommandé de conserver tous les suppléments d’huile d’onagre au réfrigérateur afin d’augmenter leur durée de conservation.



3 vues0 commentaire
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now